Dans l’univers du mobilier et de la décoration, la différence entre le bois massif et le placage peut influencer non seulement l’apparence d’un meuble, mais aussi sa durabilité et sa valeur intrinsèque. La reconnaissance du bois massif est donc très importante pour les amateurs de meubles de qualité et pour les consommateurs avertis. Chez Essentia MOBILIA, nous privilégions le bois massif tout particulièrement le chêne massif que ce soit pour nos bibliothèques en bois sur mesure, nos étagères murales sur mesure ou nos tables basses en bois et métal. Nous avons donc à cœur de partager avec vous à travers cet article la différence entre le bois massif, le placage et le stratifié. Nous allons aussi vous présenter quatre moyens astucieux pour identifier le bois massif dans un meuble. A la fin de cet article, vous pourrez savoir en quoi est fait un meuble d’apparence bois : massif, placage ou stratifié.

Au sommaire

Essentia MOBILIA fait le choix du chêne massif (de G à D) : étagères en bois Proust, table basse bois et inox Alliance, bibliothèque bois massif Voile

1. Bois massif et placage : quelles différences ?

1.1 Le bois massif : une matière naturelle, esthétique et durable

Origine et caractéristiques du bois massif

Tout d’abord, qu’est-ce que le bois massif ? Matière naturelle par excellence, le bois massif provient directement du tronc de « vrais arbres » : par exemple il est obtenu à partir de feuillus comme le chêne, le frêne, l’érable et le noyer, de résineux comme le pin et l’épicéa, de bois exotiques comme le teck. Il est issu de pièces de bois entières, préservant ainsi le grain naturel, les nœuds et les variations de couleur caractéristiques de chaque espèce. L’origine naturelle du bois massif conjuguée avec la diversité des espèces donne au bois massif des caractéristiques uniques qui le distinguent d’alternatives plus industrielles.

Comment est fait le bois massif ? En terme d’aspect, le grain naturel du bois massif avec son dessin irrégulier et unique crée une esthétique chaleureuse et authentique. L’attrait esthétique du bois massif reste intact dans le temps. Par ailleurs, en raison de sa densité, le bois massif offre une résistance naturelle aux dommages, en particulier par rapport aux matériaux plus légers. Enfin, le bois massif est reconnu pour sa robustesse et sa longévité. Il peut résister à l’usure quotidienne et aux impacts sans perdre son intégrité structurelle. En cas d’impact, il peut être réparé (ponçage puis vernis) ce qui lui confère une grande durabilité. C’est donc la forme de bois la plus durable.

En contrepartie, le bois massif présente un coût plus élevé du fait de son origine et du processus de fabrication plus élaboré. Il peut aussi réagir aux variations d’humidité et de température par des dilatations ou contractions.

Dans quels meubles peut-on trouver du bois massif ? le bois massif est utilisé pour la réalisation de meubles de qualité (tables, chaises, armoires, lits), de planchers en bois noble et d’objets artisanaux comme des sculptures.

1.2 Le placage : l’aspect du bois massif sans le coût associé

Fabrication de matériaux avec placage

Le bois avec placage est un matériau fabriqué à partir de feuilles minces de bois (le placage) voire des décors imitation bois (stratifiés) qui sont collées sur la surface d’un autre matériau, souvent du contreplaqué, de l’aggloméré (copeaux de bois collés) ou du MDF (poussières de bois collées). Ainsi cette couche va donner au matériau l’apparence du bois massif.

Le principal avantage vient du coût qui est réduit par rapport au bois massif. Aussi le bois avec placage est choisi par ceux qui recherchent l’aspect du bois massif sans le coût associé. Il peut aussi permettre de créer d’autres types de motifs en surface.

En contrepartie, les placages ont une durée de vie bien plus courte. Ils peuvent s’user plus rapidement que le bois massif, car la mince couche de bois est sujette aux éraflures et aux dommages. Cette couche ne pourra pas être réparée facilement. Par ailleurs, certains puristes peuvent trouver que le bois avec placage manque de l’authenticité et du charme naturel du bois massif.

Le bois avec placage est notamment utilisé pour des meubles fabriqués en série et bon marché (tables, bibliothèques, bureaux…), pour des façades d’armoires de cuisine et pour des portes intérieures.

2. Quatre moyens de reconnaître le bois massif

2.1 Examiner les chants

Examiner les chants : Bois de fil et bois debout sur le bois massif – Continuité des lignes sur le bois massif

Les chants d’un meuble, c’est-à-dire les bords visibles constituent le point le plus important pour identifier un bois massif.

La première caractéristique à examiner est l’orientation des fibres du bois sur les chants, soit le bois debout et le bois de fil. Le bois debout présente les anneaux de croissance perpendiculaires à la surface, créant une apparence striée. Le bois de fil, en revanche, expose les anneaux parallèles à la surface, donnant une apparence plus lisse. Lorsqu’il s’agit de bois massif, il n’est pas possible d’avoir du bois de fil sur tous les chants.

Il faut aussi observer la continuité entre les lignes de bois debout et celles de bois de fil. Si la continuité est observée comme sur les photos ci-dessus, il s’agit très probablement de bois massif.

2.2 Examiner les assemblages

Examiner les assemblages (G à D) : Tiroirs avec queue d’aronde – Assemblage tenon-mortaise avec clé – Banc avec tenon-mortaise traversant

Les assemblages utilisés dans la construction d’un meuble peuvent révéler beaucoup sur la nature du bois. Les méthodes traditionnelles, telles que les queues d’aronde et les tenons-mortaises, sont souvent associées au bois massif. Les queues d’aronde consistent en des coupes en forme de queue sur une pièce de bois qui s’emboîte dans des entailles correspondantes sur une autre pièce, créant une liaison robuste. Les tenons-mortaises impliquent l’insertion d’un tenon dans une mortaise (creux), assurant une connexion solide et durable. La complexité de ces assemblages est rarement reproduite dans les matériaux moins nobles. Si vous voyez des agrafes, des pièces en plastique, des clous, il est peu probable qu’il s’agisse de bois massif.

2.3 Examiner la texture

Examiner la texture (G à D) : Motif répétitif du placage – Plateau de table avec mélange de bois (placage au dessus) – Plateau stratifié abîmé

La texture du bois massif est souvent plus prononcée que celle des matériaux de placage. Passez votre main sur la surface pour ressentir les variations naturelles du grain. Le bois massif peut présenter des nœuds, des lignes de croissance, et des imperfections qui contribuent à son charme unique. Si la texture est lisse (voire d’aspect plastifiée), régulière, répétitive, il s’agit certainement d’un placage.

L’usure de la surface peut révéler aussi la nature du matériau : si cela ressemble à du papier déchiré, il s’agit probablement d’un stratifié. Si la surface semble se décoller, il s’agit probablement d’un placage en bois.

Dans le cas d’un bois massif, la pièce de bois aura le même aspect pour les parties visibles et pour les parties cachées. Ainsi, si le bois au dessus est différent de celui du dessous, on a probablement affaire à un placage.

2.4 Examiner le poids

Le poids d’un meuble peut constituer un indice sur sa composition. Le bois massif est généralement dense et plus lourd que des alternatives de placages associé à des composants légers (par exemple le latté, le laminé ou le contreplaqué). Il est difficile à déplacer et à soulever.

Néanmoins, cela n’est pas toujours le cas : le MDF (panneau de fibres de densité moyenne) est lourd mais n’a pas du tout les mêmes caractéristiques que le bois massif. A l’inverse, certains bois massifs comme le pin ou le cerisier sont des essences assez légères.

Conclusion

Reconnaître le bois massif dans un meuble demande une observation minutieuse et une compréhension des détails subtiles. En examinant les chants pour déceler le bois debout ou de fil, en inspectant les assemblages, en appréciant la texture distinctive et l’odeur naturelle, ainsi qu’en évaluant le poids, vous serez mieux équipé pour faire des choix éclairés lors de l’achat de meubles. Ces moyens de reconnaissance ne sont pas seulement des astuces pratiques, mais aussi des éclairages sur l’authenticité et la qualité artisanale du bois massif. Investir dans des meubles en bois massif est non seulement un choix esthétique, mais aussi un engagement envers la durabilité et la longévité. Et c’est le choix que nous faisons chez Essentia MOBILIA.

Vous serez peut être aussi intéressé par ces articles :
4 raisons de choisir une bibliothèque en bois massif
Comment choisir un meuble éco-responsable ?
5 raisons de choisir une bibliothèque en bois et métal

Laisser un commentaire